dimanche 13 novembre 2016

Hommage

Hommage à Léonard Cohen
« Il y a une fissure en toute chose.
C'est ainsi qu'entre la lumière. »

« Je ne veux pas de pardon. Non, non il n’y a personne à blâmer. Je quitte la table. Je suis hors-jeu ».
You want it darker (2016)
“Marianne, le temps où nous sommes devenus si vieux, où nos corps se dégradent est arrivé, et je pense que je te suivrai bientôt. Sache que je suis si proche de toi que si tu tends la main, je pense que tu pourras atteindre la mienne. Tu sais que je t’ai toujours aimée pour ta beauté et ta sagesse, mais je n’ai pas besoin d’en dire plus, car tu sais déjà tout cela. Maintenant, je veux te souhaiter un très bon voyage. Au revoir ma vieille amie. Amour éternel, nous nous reverrons…”

So long Marianne (1967)

«Nous sommes arrivés au point où nous sommes si vieux, nos corps tombent en lambeaux, et je pense que je te rejoindrai bientôt. Sache que je suis si près derrière toi, que si tu tends la main tu peux atteindre la mienne. Et tu sais que j’ai toujours aimé ta beauté et ta sagesse et je n’ai pas besoin d’en dire plus parce que tu sais tout cela. Je veux seulement te souhaiter un très beau voyage. Au revoir ma vieille amie. Mon amour éternel. Rendez-vous au bout du chemin.» 

Lettre d’adieu à sa muse Marianne Ihlen, décédée le 29 juillet 2016, d’une leucémie



Aucun commentaire:

Publier un commentaire