mardi 22 décembre 2009

L’âme est un format multidimensionnel d’énergie




L’âme est un format multidimensionnel d’énergie

...Retranscrit de manière simplifiée, le corps de lumière est notre corps biologique lorsqu’il a perdu en densité dans une proportion donnée, a considérablement élevé sa fréquence et a acquis des fonctions multidimensionnelles.
Il entretient cet état grâce à un plan de construction éthérique dont les fonctions supérieures avaient été désactivées à l’aide d’implants depuis la fin de l’Atlantide, donc depuis 12000 ans...

Dans notre troisième dimension de densité de l’énergie, une âme n’a atteint sa maturité que lorsqu’elle peut intégrer et achever ses leçons du niveau de base dans le but de passer au prochain plan d’apprentissage. Afin de pouvoir comprendre ce que cela signifie, il faut tout d’abord, en somme, savoir ce qu’est une âme. Les exposés suivants n’en donnent forcément qu’une définition rudimentaire.

L’âme est un format multidimensionnel d’énergie. Elle existe sur plusieurs plans et possède de nombreux aspects avec lesquels elle apprend et accumule les expériences jusqu’à ce qu’elle ait atteint la maturité pour l’intégration.
L’intégration signifie que les divers aspects d’une âme, encore appelés Moi parallèles, Moi alternatifs, personnalités partielles ou co-incarnations, commencent à prendre contact entre eux. En outre, ils apprennent à accepter réciproquement le point de vue de chacun et à l’intégrer.



La communication entre ces aspects est établie par le plan de l’Âme dont les modèles de vibration initiaux sont évidemment communs à tous ces Moi parallèles. Ils sont, de cette manière, attirés les uns par les autres.

Le Moi parallèle qui a déjà développé sur le plan physique une grande communication avec l’âme est celui qui exerce l’influence magnétique la plus grande sur tous les autres.


Au cours de ce processus, tous les aspects de l’âme ou personnalités partielles commencent peu à peu à se réunir en un groupe d’âmes.


Cette intégration se produit à l’heure actuelle sur Terre chez de nombreuses personnes. Leurs âmes ont maintenant, volontairement, un aspect sur Terre. Elles se sont donc incarnées dans une personnalité terrestre, car elles veulent à présent réunir et intégrer dans une personnalité terrestre mûre tous leurs aspects qui n’ont pas encore été intégrés. L’autre raison de cette incarnation, c’est la situation de Mahatma qui est actuellement présente sur 383 planètes.

Nos âmes, plus précisément nos sur-âmes, ont sollicité l’aide de l’énergie de Mahatma pour ce processus d’intégration et au moment de la convergence harmonique l’énergie de Mahatma a satisfait à cette requête.

On peut se représenter le processus d’intégration à peu près de la manière suivante :


Nos sur-âmes peuvent être comparées à des artisans et à des teinturiers de la laine qui ont produit, durant des millions d’années et dans de nombreux systèmes solaires, d’innombrables fils de laine (un fil correspond à une vie humaine) de couleur et structure différente. Elles ont maintenant besoin d’experts pour les aider à tisser avec tout ce matériel un tapis exquis aux motifs magnifiques.

Nos âmes ne peuvent pas le faire toutes seules, car elles n’ont plus, contrairement à l’énergie de Mahatma, « à une telle altitude» (fréquence vibratoire la plus haute) de vue d’ensemble.

Je vais à présent m’attarder sur un aspect particulier dans le but d’apporter un peu de précision :


Notre âme véritable, ou surâme, a, pour ainsi dire, son quartier général au sein du centre galactique (voir glossaire). Ou plus précisément, le centre galactique abrite cette âme principale qui envoie au moins douze de ses aspects sur un plan de l’âme directement inférieur. Ce niveau solaire de l’âme dirige alors les cycles d’incarnation du plan de la personnalité au sein des dimensions à densification plus importante, ou bien encore l’apprentissage au niveau de base, jusqu’à ce que l’on puisse résumer et ainsi achever cet apprentissage dans ces dimensions.

Si nous parlons à l’heure actuelle de l’intégration de l’âme on parle en fait, en règle générale, de l’intégration du plan de la personnalité dans le niveau solaire de l’âme suivant et plus élevé, et en fonction de chaque individu et de chaque niveau de développement, du passage au plan galactique de l’âme. Ce passage se fait simultanément ou en suivant. Et c’est ce qui produit actuellement chez de nombreuses personnes.

L’illumination n’est donc pas, dans ce contexte, qu’un simple mot issu du domaine mystique mais elle peut également tout à fait être comprise dans un sens biophysique. En effet, le corps galactique luit et rayonne et ce, avec une clarté et une intensité plus grandes. Ces dernières sont même mesurables. Nous expliquerons plus loin en détails que ce corps galactique peut directement métaboliser la lumière.

L’homme galactique spirituel qui a parfaitement achevé son développement est, avec son entier système des quatre corps, en résonance avec la nouvelle grille magnétique. Du point de vue énergétique il est androgyne, même s’il est incarné par nécessité dans un corps masculin ou féminin. Mais il a réuni en lui les flux d’énergie masculine et féminine en un flux d’énergie idéal.

L’homme galactique
• A le don de clairsensation
• A le don de clairaudience
• A le don de clairvoyance
• Peut communiquer grâce à la télépathie
• Maîtrise la télékinésie
• Maîtrise la téléportation
• Maîtrise la matérialisation et dématérialisation
• Peut rajeunir son corps ou autrement dit ne plus être soumis au processus de vieillissement
• Peut contrôler par la conscience l’action de procréer et de tomber enceinte.
• Ce qui est à cet effet d’un grand secours, c’est que le cerveau de l’homme galactique est activé à 100%, contrairement aux 10 à 15% d’autrefois.
• Cependant, la caractéristique la plus importante, c’est l’ouverture du cœur – véritable indicateur du développement spirituel.


• Beaucoup de qualités mentionnées plus haut peuvent être apprises même lorsque le cœur n’est pas encore vraiment ouvert, ou sont déjà présentes dès la naissance chez certaines civilisations dans d’autres systèmes stellaires.

L’homme galactique a par contre intégré de nombreuses qualités de cœur parmi lesquelles on trouve notamment :
• le courage
• la joie
• l’humilité
• l’humour
• la patience
• le dévouement
• la tolérance
• la sagesse
• la sincérité
• la confiance
• l’harmonie
• la compassion
• la franchise
• la paix intérieure
• la gratitude
• le calme
• l’intention claire
• l’affection
• l’esprit conciliant
• l’estime de soi
• la confiance en soi
• la sensibilité
• la gentillesse
• l’amour gratuit
• l’aptitude à communiquer
• l’aptitude à pardonner

Équilibrer, intégrer et stabiliser, transformer ou faire subir une mutation signifie, quel que soit le mot que vous préférez et réduit à un seul dénominateur, que tous les blocages, types de croyance, toutes les programmations qui vont à l’encontre des qualités de cœur mentionnées sont effacés dans la conscience. Ces programmations dont il faut nous débarrasser sont des types de croyances ou des dogmes que nous avons adoptés au cours de nombreuses incarnations sur le plan physique ou déjà auparavant.

C’est lorsque nous nous retrouvons dans des situations difficiles que nous pouvons le plus facilement reconnaître les dogmes qui ne nous sont plus utiles. L’homme crée sa réalité en fonction de ses pensées et de ses sentiments, de même qu’en fonction des programmations qui sont dans son subconscient. Personne ne fait l’expérience d’une chose particulière sans qu’il n’ait pour celle-ci un programme de résonance dans son subconscient. C’est une des lois cosmiques les plus importantes que l’être qui est en train de mûrir doit peu à peu comprendre.

C’est pourquoi les situations de la vie dans lesquelles un être humain se retrouve permettent de tirer des conclusions sur les dogmes dont il n’a pas conscience et qui sont à l’origine de ces situations. Des situations d’apprentissage comparativement difficiles se mettront encore et encore en place jusqu’à ce que le type de croyance erronée leur correspondant ait disparu.

Nous-les-Dieux.org/nouveaut
Le Corps de Lumière
(Livre PDF)de
Reindjen Anselmi

Aucun commentaire:

Publier un commentaire