jeudi 19 novembre 2009

Symbole & géométrie




Symbole & géométrie




" Dieu géométrise toujours. "
Platon


Selon Omraam Mikhaël Aïvanhov
(« Le langage des figures géométriques » aux éditions Prosveta),
les figures géométriques constituent le langage symbolique absolu : les symboles y sont en effet réduits à de pures abstractions. Leurs formes sont parfaites. Ces figures constituent la charpente de la réalité, son " squelette ". En elles se condense la quintessence de la sagesse. Elles sont semblables à des graines contenant le potentiel de toute une forêt : lorsque nous les semons dans notre vie, elles y développent toute leur richesse. En effet, ces symboles géométriques aux formes archétypales s'adressent non seulement à notre mental, mais à toute notre structure psychique et physique, et à notre conscience profonde. Quand nous travaillons avec eux dans le long terme, leur action se fait ressentir dans toutes les dimensions de notre être (physique, psychique, spirituel) et sur tous les aspects de notre vie (travail, relations). Leur effet est toujours supérieur à la compréhension consciente que nous en développons.


Pour Régine-Françoise Fauze (Soria),
il faut « voyager sur la géométrie » :
« L’organe de la pensée est un créateur de formes géométriques qui ouvre le chemin de votre futur. Votre futur est représenté sous la forme d’une géométrie constamment articulée par vos pensées, vos compréhensions et vos actions. Les compréhensions se positionnent intérieurement sur vos formes géométriques et en actionnent le mouvement. Vous obtenez dés lors la base d’une forme géométrique qui s’emboite dans votre géométrie idéale, action engendrée par l’assimilation de vos compréhensions. …. Sans couleur, une forme géométrique ne possèderait pas de porte d’accès. La couleur est donc la porte de toute manifestation géométrique, et toute porte, qu’elle soit terrestre ou spirituelle, est la couleur. La fluidité entre par la couleur dans la forme géométrique. L’Esprit ne vit que si la couleur accepte de le porter dans la création physique du Constructeur. »


Pour ma part, j’ai vécu une visualisation géométrique personnalisée.


En mars 2001, lors d’un voyage d’agrément en Andorre, il m’a été donné de percevoir, par la vision éthérique, la forme géométrique suivante.





Peu de temps après, je recevais cette communication télépathique  émanant de mes guides spirituels.


« Tu travailleras sur la superposition du rond sur le triangle et sur les couleurs des deux figures ; à partir de là, le canal s’ouvrira et les transmissions abonderont.


Pourquoi as-tu vu cette figure nettement ?
Pourquoi ne l’as-tu plus revue ?
Pousse la porte et tu rentreras. Mais si tu ne vois pas la porte, sache que personne ne pourra l’ouvrir pour toi. Concentre-toi sur le cercle et le triangle qui s’interpénètrent. Concentre-toi sérieusement, longuement et tu verras.
Tu dois savoir que le triangle rose représente le monde de la fraternité cosmique dont tu es issu. Le cercle bleu figure la terre où tu es actuellement incarné.
La formalisation de la réussite de ta mission se traduit par l’inscription du cercle bleu dans le triangle rose, alors qu’à ton arrivée sur terre le triangle rose était encapsulé dans le cercle bleu. Le processus de réalisation se traduit par le franchissement des étapes suivantes :
Prison-Incarnation ; Evasion-Concentration ; Libération-Visualisation ; Réintégration-Illumination.





Tu dois comprendre que la triangulation du cercle te permet de te libérer de l’emprise de la matière et t’affranchit du temps et de l’espace.
 L’être se retrouve tel qu’en lui-même, comme après une longue amnésie.


Le triangle est un vecteur d’énergie ; il symbolise l’action et la pénétration ; c’est un symbole de dynamisme. La forme triangulaire ne se trouve pas dans la nature, sauf dans les structures minérales microscopiques ; pourtant, à la recherche de la dimension sacrée, l’homme à cherché à retrouver sa forme en relief dans les pyramides (Egypte, Mayas, etc.)
Sur le plan ethérique, le troisième œil est le point culminant du triangle oculaire en l’homme ; il est ce qui le relie à l’au-delà.





« En plus d’images concrètes qui retransmettent des scènes d’autres vies désincarnées dans d’autres univers, peuvent être captées des visions symboliques sous forme de dessins ou figures géométriques. Il s’agit là de preuves tangibles d’un degré d’évolution spirituelle supérieur du sujet qui reçoit, au-delà d’une information, un authentique enseignement initiatique. La symbolique est toujours hautement initiatique car elle véhicule un ensemble d’idées condensées dans un signe universellement reconnu. Ces signes symboliques appartiennent à un code mystérieux qui ne se dévoile qu’au disciple qui l’a mérité. Il t’a déjà été donné d’avoir des visions pour te sensibiliser à cette recherche ; il t’appartient maintenant de la réaliser régulièrement en toi. »


"Médite sur ces symboles que je te donne.
Ils sont des clés cachées aux hommes."
(Tablette d’Emeraude de Thoth)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire