mardi 20 janvier 2009

Ainsi parlait Hermés Trismégiste


LA TABLE D'EMERAUDE

(TABULA SMARAGDINA)
- Hermes Trimegiste –

La Table d’émeraude (Tabula Smaragdina en latin) est un des textes les plus fameux de la littérature alchimique et hermétique. Selon la légende, il présente l’enseignement de Hermès Trismégiste, fondateur mythique de l'alchimie, et aurait été retrouvé dans son tombeau, gravé sur une tablette d’émeraude. C’est un texte très court, composé de formules allégoriques et obscures, dont la célèbre correspondance entre le macrocosme et le microcosme : « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ». Traduit de l’arabe au XIIe siècle, il est commenté et glosé par les alchimistes au Moyen-Âge et surtout à la Renaissance. La plus ancienne version connue se trouve en appendice d’un traité arabe du VIe siècle.


1. Il est vrai, sans mensonge, certain et absolument vrai.
2. Que ce qui est inférieur est semblable à ce qui est supérieur et que ce qui est supérieur est semblable à ce qui est inférieur, dans l’accomplissement d’un prodige unique.
3. De même que toutes choses furent créées par un seul, par le projet d’un seul, de même, toutes choses sont nées de cette chose unique, par adaptation.
4. Le Soleil est son père, la Lune est sa mère, le vent l’a portée dans son sein, la Terre est sa nourrice.
5. Ceci est le père de tous les talismans du monde entier.
6. Sa force est intacte si elle est tournée vers la terre.
7. Tu sépareras la terre du feu, le grossier du subtil, avec douceur, avec grande compétence.
8. Elle monte de la terre vers le ciel et redescend vers la terre et reçoit la force de ce qui est supérieur et de ce qui est inférieur. Ainsi, tu connaîtras la magnificence du monde entier. De cette manière, toute obscurité s’éloignera de toi.
9. Ceci est la puissante force de la force absolue parce qu’elle enchaînera toute chose subtile et pénétrera toute chose solide.
10. C’est ainsi que le monde a été créé.
11. Ces adaptations sont admirables, elles dont les modalités sont ici.
12. C’est pourquoi, possédant les trois parties de la Philosophie du monde entier, je suis appelé Hermès Trismégiste.
13. J’ai achevé ce que j’ai dit sur la construction du Soleil

Traduction de Fulcanelli
Les Demeures Philosophales
Il est vrai, sans mensonge, certain et très véritable : Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ; par ces choses se font les miracles d'une seule chose. Et comme toutes les choses sont et proviennent d'un, par la méditation d'un, ainsi toutes les choses sont nées de cette chose unique par adaptation.
Le Soleil en est le père, et la Lune la mère. Le vent l'a porté dans son ventre. La terre est sa nourrice et son réceptacle. Le Père de tout, le Thélème du monde universel est ici. Sa force ou puissance est entière si elle est convertie en terre. Tu sépareras la terre du feu, le subtil de l'épais, doucement avec grande industrie. Il monte de la terre et descend du ciel, et reçoit la force des choses supérieures et des choses inférieures.
Tu auras par ce moyen la gloire du monde, et toute obscurité s'enfuira de toi. C'est la force, forte de toute force, car elle vaincra toute chose subtile et pénétrera toute choses solide. Ainsi, le monde a été créé. De cela sortiront d'admirables adaptations, desquelles le moyen est ici donné.
C'est pourquoi j'ai été appelé Hermès Trismégiste, ayant les trois parties de la philosophie universelle.
Ce que j'ai dit de l’œuvre solaire est complet.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire