mercredi 11 mars 2009

La Prophétie de Jean de Jérusalem





De l'Ancienne à la Nouvelle Conscience


La Prophétie de Jean de Jérusalem aurait donc été écrite en 1099 par Jean de Jérusalem (ou Jean de Vezelay), l'un des fondateurs de l'Ordre des Templiers. Que ce texte soit authentique ou non, peu importe. Il est un fait que nous vivons une époque de transition entre l'ancien et le nouveau monde, entre l'ancienne et la Nouvelle Conscience. La création de la réalité individuelle et, par extension, collective, dépend de la qualité de notre attention.


Le temps est une illusion. Passé, présent et futur sont simultanés, et il en va de même pour ce que certaines traditions appellent à tort des " vies antérieures ", qui se succéderaient de façon linéaire (après une petite période de repos bien mérité ?). Il s'agit bel et bien de " vies parallèles " imbriquées les unes dans les autres, à la manière des " matriochki " (poupées russes), des " clusters ".

Le passé influence le présent qui détermine le futur. Dans un monde qui procède de façon linéaire, c'est une évidence. Il n'en va pas de même dans l'univers subatomique. Le futur influence instantanément le passé, ce qui est beaucoup moins facilement admis, et plus difficilement concevable, surtout au niveau macroscopique, la conscience ayant pris l'habitude d'appréhender le futur sur base de l'expérience passée.


En opérant des régressions dans des " vies antérieures " ou des progressions dans des " vies futures ", nous observons, tout en étant acteurs et superviseurs. Nous faisons partie de la scène qui se déroule mais avons généralement une vision extérieure simultanée. Cela peut se faire pendant la méditation, en transe légère ou profonde, en état hypnagogique (entre la veille et le sommeil), à l'état de veille (par blocs de pensées), en rêve, ou même dans une boule de cristal, face à un miroir, devant un récipient rempli d'eau, etc. Ces personnages sont à la fois nous et pas nous. Ce sont des parties de nous-mêmes, de notre Soi Total.


Le Soi est multidimensionnel. Il est le vrai Soi, et non le moi de la vie de tous les jours. Ce dernier est lié à l'ego. Le vrai Soi est composé de multiples " vies " dans de multiples dimensions, et de multiples vies dans cette dimension appelée " 3D ", dans le temps dit " linéaire " (passé - présent - futur).

Sur un plan individuel ou collectif, une prémonition ou une prophétie n'a de valeur que si le " segment du temps " reste intact et déterminé - ce qui est rarement le cas. Or, il se fait qu'à tout moment, un individu peut décider de changer son système de pensées et d'emprunter un nouveau segment du temps, c'est-à-dire de se créer une nouvelle réalité. Sur le plan collectif, planétaire et même au-delà, une société peut brusquement changer de paradigme, et, elle aussi, emprunter un nouveau chemin, un nouveau segment. Tout dépend par conséquent du degré d'évolution de l'individu et / ou de la collectivité, l'un influant sur l'autre, et réciproquement. La masse critique, une fois atteinte, provoque automatiquement un tel basculement, par l'imprégnation des champs de la causalité formative.


Une prophétie (ou une prémonition) qui atteint son objectif est celle qui ne se réalise pas, car elle a généré une prise de conscience et une modification en profondeur de la psyché globale. Par la mise en garde et le changement ainsi généré, elle a permis l'emprunt d'une nouvelle ligne du temps.

Nous avons atteint cette masse critique autour du 14 août 2005. D'autres dates pivot ont suivi, vers Noël 2005, et par la suite. Le véritable " nouvel an " n'est pas le 1er janvier de chaque année, ni même le solstice, mais l'équinoxe de printemps (donc autour du 21 mars). Deux cycles annuels se chevauchent : le cycle des solstices et le cycle des équinoxes. Nous savons bien - du moins pour ceux qui sont concernés par, et impliqués dans l'histoire récente - que nous avons été attaqués par une bande de requins frénétiques et sans scrupules, entre l'équinoxe de printemps 2006 et l'équinoxe de printemps 2007. Ce fut leur ultime tentative, anticipée, de préserver l'ordre établi, l'ancienne conscience fondée sur le moi, l'égoïsme, le contrôle, l'avarice et la perversité. Beaucoup ont vécu cela au niveau de leur couple, des amitiés feintes, de leurs finances, de leur travail. De plus, tout cela fut nettement visible au niveau planétaire.

Or, depuis l'équinoxe 2007, la roue a, comme prévu, tourné. Ce n'est pas un tour de roue immédiat, tel un balancier, mais progressif. Leur ancien système de " valeurs " (s'il est permis de parler de " valeurs ", tant elles sont inhumaines et infectes) s'effondre, et une nouvelle conscience fondée sur une vraie solidarité et une vue globale prend la relève. Ce sont les prémisses de l'Ere Nouvelle.


D'où la question : Sur quoi se porte votre attention ? Les medias négativistes et débilitants ? Les débats politiques stériles et sans fin, semblables à ce qu'on peut voir dans une école maternelle ? Les croyances religieuses ou sectaires, prometteuses d'un paradis (ou d'un enfer) illusoire ? Les " petits problèmes quotidiens " du " monde réel " ? " La vie des autres " (laquelle est toujours négative et sujette à tous les jugements). Ou… sur la beauté de la vie de tous les jours, de la nature, sur des relations saines, désintéressées et non perverties ? Sur la créativité ou sur la soumission à un système de contrôle ? Sur la liberté et le pouvoir personnel ou sur le transfert, par procuration, à un pouvoir quelconque ? Etc.


La graine de l'avenir dépend de l'attention au présent, à chaque instant. Ce sont les avenirs individuel et collectif qui sont en jeu.

Il est possible que nous ayons emprunté un segment différent du temps. C'est déjà le cas pour une bonne partie de l'humanité, laquelle s'est déjà détournée des systèmes de contrôle de la pensée, des systèmes d'abrutissement généralisés, mis en place et supervisés par les " prédateurs " de 4ème densité et leurs marionnettes de 3ème densité. L'être humain sur la voie de l'Eveil se libère et les prophéties (comme bien d'autres par le passé) n'auraient plus lieu d'être. Tout dépend des choix individuels.

Servitude ou liberté ? Un nouveau segment du temps ? Ou deux segments, deux terres, deux mondes parallèles ? A chacun de voir, de capter de façon intuitive, de créer sa propre réalité et, ainsi, de participer aux fondations du Monde Nouveau.


Le Protocole secret des prophéties


Mes yeux découvrent dans le Ciel ce qui sera et je franchis le temps d'un seul pas. Une main me guide vers ce que vous ne voyez ni ne savez.


- Ce qu'on peut observer en " scannant " le temps de façon non linéaire. C'est presque toujours non intentionnel et aléatoire, en fonction de la nécessité (donc, toujours : est-ce utile au chemin de vie ?). La main est celle du / de la / des " guide(s) ".

Les Chrétiens venus de loin en pèlerins là où étaient leur Droit et leur Foi, n'oseront s'approcher du Tombeau et des Reliques qu'escortés par des Chevaliers Juifs qui auront ici (...) leur Royaume et leur Temple.


- L'Etat d'Israël. Les lieux saints sont gardés par les autorités israéliennes.

Les Infidèles seront une foule innombrable qui se répandra partout et leur foi résonnera comme le tambour d'un bout à l'autre de la Terre.

- " Les infidèles " étaient les musulmans, désignés ainsi par les chrétiens lors des croisades.

Des continents qu'Hérodote ne nommait que dans ses rêves se seront ajoutés au-delà des grandes forêts dont parle Tacite, et loin au bout de mers illimitées qui commencent après les Colonnes d'Hercule.

- Le double continent américain, situé après les " Colonnes d'Hercule ", nom donné au détroit de Gibraltar, dans l'Antiquité, et dont parle également Platon lorsqu'il décrit la fin de l'Atlantide.

Des guerres aussi nombreuses que les mailles de la cotte que portent les Chevaliers de l'Ordre se seront entrecroisées, défaisant les royaumes et les empires, en tissant d'autres.

- Toutes les guerres des siècles passés. La chute des royaumes et des empires européens, l'avènement des Etats-Unis et de l'Union Européenne...

Et les serfs, les manants, les pauvres sans feu se seront mille fois révoltés, brûlant les récoltes, les châteaux et les villes, jusqu'à ce qu'on les écorche vifs et qu'on force les survivants à rentrer dans leurs tanières.

Ils se seront crus Rois.

- L'histoire des derniers siècles, les différentes " révolutions " suivies de la démocratie, donc d'une dictature dans laquelle chacun se croit libre (" ils se seront crus Rois "), par ignorance et fainéantise intellectuelle.

Mille ans auront passé et l'homme aura gagné le fond des mers et des cieux et il sera comme une étoile au firmament.

Il aura acquis la puissance du soleil et il se sera pris pour Dieu, bâtissant sur l'immense terre mille tours de Babel.

- La technologie toute-puissante, les voyages spatiaux, l'énergie nucléaire, et l'expansion des mégalopoles (les " tours de Babel ", conséquences du coût de l'immobilier dans les grands centres économiques urbains).

Il aura construit des murs sur les ruines de ceux qu'avaient élevés les Empereurs de Rome, et ils sépareront une nouvelle fois des Légions et des Tribus Barbares.

Au-delà des grandes forêts sera un Empire.

Quand les murs s'effondreront l'Empire ne sera plus qu'une eau boueuse.

Les peuples seront une nouvelle fois mêlés.

- La chute du mur de Berlin suivie de l'effondrement de l'Union Soviétique

Alors commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille

- Après les attentats du 11 Septembre 2001

Le Commencement

La situation actuelle avec une possible bifurcation vers un nouveau segment du temps, atténuant ou mettant fin aux maux de la planète, ce qui rendrait la plupart des prophéties caducques.

L'Accomplissement

Il s'agit d'une évolution, par paliers successifs, jusqu'au 21 décembre 2012, le " temps zéro ". C'est loin d'être une vue de l'esprit, car chacun peut constater que le temps va " de plus en plus vite ". Et pour qui a les sens très développés, cette accélération procède par paliers, par sauts (comme de petits sauts quantiques). Le temps qui, dans le passé, s'égrenait en dizaines d'années, se compte maintenant en semaines.

C'est sans prendre en considération les changements climatiques, planétaires (de toutes les planètes du système solaire, sur lesquelles il n'y a ni système économique libéral, ni industries polluantes, ni fourmilières humaines), ou encore les soubresauts… lunatiques du soleil. Les changements climatiques brutaux ne sont pas dus (ou si peu) à l'activité humaine, mais bien à l'émission de hautes fréquences en provenance du " centre galactique ". La matière change, notre perception de celle-ci change, elle aussi. L'être humain, mute, s'adapte (ADN), et devient Homme, l'humain galactique. C'est l'accomplissement.

21-12-12=3-3-3=9=La fin d'un cycle et le début du nouveau cycle. A noter : le 666 (le chiffre de la " Bête " dans l'Apocalypse de St-Jean)=18=9. On retrouve la double spirale de Fibonacci, de l'entropie et de la néguentropie.

Nous vivons un temps de tribulations, ainsi le " choc ", de plus en plus visible, entre deux mondes, entre deux fréquences vibratoires. La séparation du bon grain de l'ivraie. L'avènement de la nouvelle fréquence.

Il n'y a pas d'autres voies envisageables que celles de la purification et de l'adaptation aux nouvelles fréquences.

-Dominique-
Silver-Wolves.Com

- La Prophétie de Jean de Jérusalem - 1 - Le Commencement et l'Accomplissement
-
La Prophétie de Jean de Jérusalem - 2 - De l'Ancienne à la Nouvelle Conscience


19
Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille
Un ordre noir et secret aura surgi
Sa loi sera de haine et son arme le poison
Il voudra toujours plus d'or et étendra son règne sur toute la terre
Et ses servants seront liés entre eux par un baiser de sang

Les hommes justes et les faibles subiront sa règle
Les Puissants se mettront à son service
La seule loi sera celle qu'il dictera dans l'ombre
Il vendra le poison jusque dans les églises
Et le monde marchera avec ce scorpion sous son talon

………

40
Lorsque ce sera le plein de l'An Mille qui vient après l'An Mille
L'homme saura que tous les vivants sont porteurs de lumière
Et qu'ils sont créatures à respecter
Il aura construit les nouvelles cités
Dans le ciel sur la terre et sur la mer

Il aura la mémoire de ce qui fut
Et il saura lire ce qui sera
Il n'aura plus peur de sa propre mort
Car il aura dans sa vie vécu plusieurs vies
Et la Lumière il le saura ne sera jamais éteinte


Aucun commentaire:

Publier un commentaire